EMBUSCADE DEVANT BEAUMONT, la nuit du jeudi 11 mai 1961.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EMBUSCADE DEVANT BEAUMONT, la nuit du jeudi 11 mai 1961.

Message  perrot le Lun 8 Nov - 21:58

Message adressé le 08/11/2010.
Dans cette période l'adversaire détruisait souvent le réseau miné avec des bengalores entre Munck et Beaumont. Nos chefs ont alors décidé la pose d'une embuscade de nuit dans le secteur.

Donc l'aprés-midi: "briefing" au PC. Nous étions en majorité des matelots de la Section-Frontière de Bab el Assa.
Explications diverses par le 1er Maître G.... qui m'annonce que le porteur habituel du fusil se trouvait à l'infirmerie depuis le matin, (je pense que ce n'est pas un hasard ...) et que je porterai un fusil Mas 36/51 et le chasuble de grenades; j'aurai des cartouches "feuillettes" mais pas de cartouches de tir; de plus pour aller sur le lieu de l'embuscade, je devrai faire le serre-file, c'est à dire fermer la marche pour aller, et, une fois arrivé sur place, je m'arrêterai et je ferai fonction de sonnette, c'est à dire que les autres seraient positionnés à une vingtaine de métres devant moi; mon role étant de prévenir de toute surprise arrivant par l'arrière.
J'ai protesté, disant que serre-file et sonnette, je devais avoir une arme automatique. Le 1er Maître G.... a alors joué avec mon amour propre, finalement je n'ai pas insisté.

A la tombée de la nuit nous sommes arrivés à Beaumont, et là: problème .... les responsables n'arrivaient pas à joindre la centrale électrique du Génie pour savoir si les 100.000 volts étaient coupés, car nous devions passer à travers le réseau. Ce retard a failli nous coûter trés cher. (D'ailleurs dans les derniers mois de 1960, nous avons perdu un Camarade Maurice R.... pour les mêmes raisons)

Un temps assez long s'est écoulé avant que nous puissions passer. Aprés la cloture électrique il y avait un passage trés étroit, en zig-zag à travers les barbelés du réseau miné, on pouvait à peine poser les 2 pieds.

L'embuscade devait être posée à l'avant d'une petite mechta qui se trouvait légèrement à gauche de Beaumont, en gros à 800 mètres du Poste. Cette mechta pas trés haute, était entourée sur 3 côtés de murs formant un U; le côté sans mur faisant face à la direction du Maroc. Il faut préciser qu'il y avait des cactus trés hauts.
Aprés passage des réseaux, descente tranquille, les hommes bien espacés car il faisait assez clair; nous avons traversé une piste pour véhicules; arrivé sur place je me suis assis contre la mur de la mechta. Evidemment les herbes sèches ont beaucoup craqué; je tenais le fusil droit entre mes genoux, grenade à poste sur le canon. (ce côté du mur de la mechta faisait à peu prés 4 mètres de longueur, et n'avait pas d'ouverture.

Quelques minutes se sont passées pendant lesquelles je me suis rendu compte que si quelqu'un venait à se trouver sur ma gauche, il verrait bien ma silhouette se dessiner dans le faisceau du phare d'Allazetta, qui fonctionnait au loin sur ma droite. Sur cette réflexion, j'entends les herbes craquer, trés prés de moi, sur la face gauche de la mechta; sur le moment j'ai pensé que c'était un chacal, mais lorsque j'ai entendu un bruit de culasse qu'on essayait de manoeuvrer doucement, j'ai eu le coeur qui s'est mis à battre un peu plus fort ....

J'ai pointé mon fusil en direction du coin de la maison, mais j'étais pratiquement sans défense, car je n'avais pas introduit de cartouche feuillette dans le canon, celle-ci étaient dans le "magasin". J'avais une seule solution: essayer d'en engager une au moment crucial, et larguer la grenade directement sur la personne, mais je savais trés bien que ces cartouches qui n'ont pas de balle, se mettent en travers trés souvent. Voilà les choses que j'aurais pu être obligé de faire malheureusement.....

J'entendais toujours le craquement des herbes, je me demandais si le bruit s'éloignait où si d'autres arrivaient.
Finalement une grosse explosion a eu lieu plus loin derrière nous dans les réseaux, puis de nombreux hommes sont passés en courant venant dans notre dos, et passant à travers nous, d'ailleurs se sont eux qui ont ouvert le feu les premiers.

A quelques minutes prés nous avons failli nous trouver face à face avec l'adversaire; l'homme, ou les hommes qui étaient dans la mechta étaient là pour protéger leur repli.
Peu de temps aprés l'ouverture du feu, les mortiers des Postes ont envoyé des éclairants; un avion de l'Aéronavale qui devait tourner au loin en attendant l'accrochage est venu lâcher des lucioles. 5 AMX du RICM qui étaient en attente à Napo, sont venus par la Zone Interdite; mais seulement 4 sont arrivés jusqu'à nous; nous devions monter autour des chars, et foncer en direction du Maroc, puis revenir à pied en ratissage entre ces blindés.

Avec un autre matelot nous n'avons pu trouver de place, car il manquait un char qui n'avait pas trouvé le passage pour franchir l'oued, et puis avec le bruit infernal des AMX personne ne nous a entendu, et les chars sont partis !
Nous restait une solution: courir jusqu'au char qui se trouvait bloqué à environ 1 kilomètre; bizarrement je n'avais pas peur, mais je n'ai jamais couru aussi vite de ma vie, et je n'ai jamais sauté haut pour sauter les buissons. Arrivés à proximité il a fallu descendre dans l'oued (à sec, mais profond d'au moins 3 mètres) et ressortir devant le char, puis faire le signe de reconnaissance (ouvrir le col de la veste et faire voir le foulard blanc, avant qu'il nous envoie une giclée de 12,7.

Conclusion: si nous en avons réchappé, c'est certainement dû au fait que les djounouds, si ils nous ont vu passer , non pas dû savoir si nous étions des leurs ou pas, car la confusion a dû régner aussi dans leur camp.

Le lendemain matin nous avons fait un ratissage, j'ai remonté l'oued, et j'ai trouvé une casquette Fell pas loin de l'endroit où nous étions descendus; lorsque par la suite j'ai été blessé, cette casquette se trouvait dans la grande poche droite de mon pantalon. Celui qui me l'a "barbotté" peut encore réparer ......

Je serais heureux de retrouver le Camarade qui était avec moi lors de cette course dans la nuit; j'ai un nom en tête mais je ne suis pas sûr. J'aimerais aussi savoir si un membre de l'équipage de ce char du RICM se rappelle de l'incident. Par contre je suis sûr que les gars de Beaumont se souviennent qu'il y a eu embuscade ce jour là.

Je suis sans haine, et j'aimerais retrouver le djounoud qui rampait prés de moi cette nuit là, ce n'est pas mission impossible car l'ALN du Maroc tenait des Livres de Marche.

Un Membre du Forum, qui était matelot,dont le prénom est Louis, qui habite en Côte d'Or, qui a fini Capitaine de Frégate, a participé à cette embuscade, il portait le poste radio auprés du 1er Maître G ..... Je le contacterai bientôt.
Quand à la petite mechta avec ses 3 murs ouverts en direction du Maroc, eh bien je l'ai retrouvé avec Google Earth, elle est toujours là, en descendant, légèrement à l'est de BeaumonT !
Charles PERROT.





Dernière édition par perrot le Mar 9 Nov - 0:36, édité 1 fois (Raison : erreur de date dans le titre et fautes dans le texte)

perrot

Messages : 108
Date d'inscription : 05/10/2010
Localisation : Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMBUSCADE DEVANT BEAUMONT, la nuit du jeudi 11 mai 1961.

Message  Gouzerh Roger le Mar 9 Nov - 18:43

Oui ! Je me souviens très bien de ce jour là et j'en ai écrit " VASTE OPÉRATION" dans cet espace du forum.
Dans le poste : comme bien souvent, on a rien su des événements.
Je me rappelle aussi de l'altercation violente qu'il y eût entre notre chef de poste, maître fusilier, et l'Enseigne venu avec son arme à infra-rouge. Ce dernier voulait commander ! Et notre patron rétorquait que c'était lui le Cdt officiel du poste.........Nous, les matelots....on restait bêtement dans notre coin.
.......Pendant que dans ce temps......d'autres risquaient.....certainement plus grave........! Ton récit le montre .

Gouzerh Roger

Messages : 169
Date d'inscription : 02/06/2008
Age : 79
Localisation : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum