Retour sur le site

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour sur le site

Message  Fri-Gwin le Jeu 3 Mar - 13:53

Il y a quelques mois que j'ai découvert ce site sur la DBFM/3e bataillon. J'ai lu et relu tous les messages qui m'intéressaient, et j'ai également posté quelques photos et textes. Mais à la lecture de quelques exposés, je me suis senti un peu étranger à certains propos.

Je m'explique :

Il y a quelques années (20/25 ans environ), j'avais été interviewé sur mon séjour en Algérie par un journaliste de mon hebdomadaire local "Le Trégor". L'interview avait été en partie déformé, les mots n'ayant pas toujours la même signification pour tous, ce qui est de plus en plus courant aujourd'hui, mais passons, l'essentiel avait été respecté.

A la suite de la parution de cet article, j'avais reçu un coup de téléphone d'un ancien militaire de carrière, qui était en 1961/1962 dans un poste proche de Bab-El-Assa. Dans la conversation, il m'avait dit qu'il avait trouvé que les appelés manquaient de professionnalisme. Il était engagé, donc professionnel de la guerre. Nous, les appelés, nous avions à peine deux mois de formation à Siroco. De plus, nous avions, pour la majorité d'entre nous, un autre métier que celui des armes, et pas forcément la vocation à faire la guerre. Sur le coup, je suis resté sans voix. Ce "reproche" me semblait injustifié. Comme beaucoup, j'ai fait au mieux le travail que l'on m'a confié, mais je n'ai jamais eu l'âme guerrière. Ce n'est pas mon truc. Surtout qu'à 20 ans, comme pratiquement tous les jeunes de cette époque, où la France commençait à se relever de la 2e guerre mondiale, nous commencions enfin à vivre avec beaucoup d'espoir, nous découvrions les premiers transistors, la télévision, les "Teppaz", les "Yé-Yé", et courir les filles était notre passe-temps favori. Alors, après avoir été arraché à cette vie insouciante, et se trouver enfermé dans une saloperie telle que la guerre d'Algérie...

Si bien que j'ai beaucoup d'appréhension et de pudeur à me livrer sur ce site que je trouve par ailleurs très intéressant.

Je ne suis pas seul dans ce cas.

D'autant que, presque 50 ans après le cessez-le-feu, à quelques semaines de mon 70e anniversaire, beaucoup de souvenirs remontent, probablement imprécis pour beaucoup d'entre eux, voire sélectifs.

Voilà ce que je voulais vous dire aujourd'hui. Par ailleurs, j'ai posté deux envois sur le défilé du 14 juillet 62 à Mers-El-Kébir.

Pour le plaisir, je vous joins une photo de "Francis", que certains de Bab-El-Assa ont dù connaître.



avatar
Fri-Gwin

Messages : 27
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 76
Localisation : TREBEURDEN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

PROFESSIONNALISME

Message  lapidation le Jeu 3 Mar - 14:49

Je ne suis pas d'accord avec les dires de ce maître. Les engagés avaient droit à 6 mois de cours de spécialité aprés les 2 mois de CFM. Les appelés du CIR ne faisaient que deux mois de formation accélérée aprés leur CFM; On ne peut donc comparer que ce qui est comparable. Ceci dit la plupart du temps nous étions 3 engagés : le radio, le chef d'engin et moi même.Le reste de l'équipage : chauffeur, lance VB, projo et mitrailleur arrière étaient des appelés. Jamais et je dis bien jamais il ne m'est apparu une faiblesse dans le service de ces appelés qui faisaient le même boulot pour une solde nettement moindre que la notre, mais avec les mêmes risques.
J'ai quitté l'Amicale des Fusiliers Marins qui n'est peuplée que de commandos aprés que l'un d'eux m'ait dit "on ne mélange pas les torchons et les serviettes" en parlant des EVDA, appelés et inscrits maritimes que je défendait contre leurs sarcasmes.
Tu n'as pas à avoir de complexes de ce genre, en tout cas certainement pas ici.
Mon cher ami la bêtise existe partout et il est bon de la faire ressortir. En tant que pied noir je te remercie d'être venu chez moi défendre ma terre qui était la votre aussi...à cette époque.

lapidation

Messages : 130
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 74
Localisation : VAR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum