Réponse à Lucien Galéa pour: l’espion, le pavillon ALN. et le crash de l’avion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réponse à Lucien Galéa pour: l’espion, le pavillon ALN. et le crash de l’avion.

Message  perrot le Mer 8 Déc - 18:21

Je renvoie une seconde fois ce message car je crois qu'il n'est pas arrivé.

Réponse à Lucien Galéa. Pour : l’espion, le pavillon ALN. et le crash de l’avion.
Au sujet de l ‘informateur musulman que nous faisions passer en Z.I. par Napo la nuit ; ce que je peux dire, de mémoire, sur lui, est ceci : il avait une énorme verrue, (ou kyste de la taille des anciennes pièces de 5 anciens francs en aluminium) sur le front entre les yeux ; un jour le médecin lui a enlevé. La journée il épluchait les patates, et la nuit il couchait en cellule au bas de Bab el Assa.

Quand à l’avion de l’Aéronavale, qui s’est écrasé à côté de Signal, et qui a fait 3 Morts. (d’après ma note le ratissage s’est passé le 25 mars 1961) ; je n’ai pas été envoyé sur place, et je ne le regrette pas . Certains copains y sont allés, munis de sacs ; c’est tout ce que je dirai par respect pour ces Marins (Je dis Marins sauf erreur) qui sont tombés Victimes du Devoir. Je ne me souviens pas du temps qu’il faisait ce jour-là.

Au sujet du pavillon ALN, je n ‘ai pas de notes, mais je me rappelle que c’était le Q.M.-chef Le Saec, qui est monté au mat. Par la suite il a été constaté qu’il y avait des mines antipersonnel autour du mat . Il peut y avoir aussi confusion, car il y a eu la prise d’un autre pavillon. (Je pense que c’était antérieur) Si mes souvenirs sont exacts Le Saec a pris une bonne engueulade. Je n’étais pas présent ce jour-là non plus.

Je tiens à dire, que j’ai pris des notes, mais assez succinctes ; de plus je n’ai pas tout noté par manque de temps ; j’écrivais dans des conditions précaires, et j’ai vraiment de la peine à me relire. C’était sur un petit agenda Marine, de ce fait il arrivait que j’écrive sur le jour suivant, ce qui a pu décaler des dates. Quand j’aurais le temps je déchiffrerai page par page.
J’ai répondu à tes questions sur ces 3 sujets ; je suis très heureux que par le biais d’Internet, cela puisse être préservé pour la petite histoire de la piétaille que nous étions.
Très sincèrement. Charles Perrot. 08/12/2010.

perrot

Messages : 108
Date d'inscription : 05/10/2010
Localisation : Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

DIVERS

Message  lapidation le Mer 8 Déc - 21:16

En effet ce type que je connaissait bien a fourni les renseignements qui ont permis l'opération destinée à faire sauter ll'hôpital d'Oujda. Enfin le but n'était pas de faire sauter l'hôpital mais le dépot de munitions qui se trouvait dans les caves. Des fells blessés ont atterri avec leur lit à quelques 200 mètres de là. (on a eu la paix sur le réseau pendant 15 jours)
Pour la petite histoire, alors que j'étais chiffreur en Irak dans les années 63, j'ai rencontré un consul de France qui avait manqué se faire couper les couilles par une foule en furie à Oujda le lendemain. L'autre espion, un fermier pied noir avec un nom espagnol avait eu toute sa famille d'égorgée devant lui, femme et deux petites filles violées devant les parents avant d'être égorgées comme des moutons. Ils l'avaient laissé vivre estimant que la punition serait plus dure. Je dois dire qu'il a amplement vengé ces assassinats. Il a retrouvé certains des types qu'il a pendu avec du fil de fer barbelé. Il m'a raconté qu'il les a regardé crever et qu'ils ont mis une bonne demi heure à y passer.
Quand au maraudeur qui venait de La Senia c'était tout simplement la nuit du poste des Perdreaux. Il avait été rappelé en renfort pour lucioler, mais comme le temps était exécrable il avait du voler plus bas et il a ramassé un pélot de 105 puis explosé en vol. Le réseau a été mis out et tous les hommes disponibles sont partis en bouclage. Je me rappelle avoir passé toute la nuit couché derrière un 24/29 dans un vallon derrière le 605, sous une pluie glacée à veiller. Au petit matin les chefs ont demandé des volontaires pour aller ramasser les restes des aviateurs qui étaient éparpillés sur un kilomètre carré. On a rempli 3 sacs postaux n°7 (ce sont des grands sacs) Presque tous dégueulaient et lampaient du rhum. Pour la petite histoire les fels ont attaqué les Perdreaux la nuit où la relève est arrivée de Siroco. Un des nouveaux a piqué une crise de folie, le lendemain ils ont du le sortir de dessous son lit et il a été évacué à l'arrière.
Quand au pavillon fel je me rappelle que c'était un matelot fusilier qui a foncé (sans ordres) pour le décrocher. Il est passé Quartier Maître au feu avec en prime une citation. La capitaine de corvette Wolff aimait les couillus.

lapidation

Messages : 130
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 75
Localisation : VAR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pavillon ALN et hôpital d'Oujda.

Message  perrot le Jeu 9 Déc - 21:18

Il y a eu plusieurs prises de pavillon Fell. (dont un par le QM1 Le Saec / ancien d'Indo. / 4 enfants)

Si ce que tu dis est vrai, que l'hôpital d'Oujda a été miné, il n'y a pas de doute c'est un Crime de Guerre !
Exactement comme est un Crime de Guerre le fait d'avoir tiré au bazooka sur une ambulance. Je ne suis pas du tout d'accord avec çà !

De toutes façons il fallait bien se douter que des Européens innocents aller payer le prix fort.
C. Perrot. 09/12/2010.

perrot

Messages : 108
Date d'inscription : 05/10/2010
Localisation : Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

OUJDA

Message  lapidation le Ven 10 Déc - 1:04

Mon cher Perrot tu dis des bêtises, un hôpital qui repose sur un dépôt de munitions n'est plus un hôpital et n'est plus protégé par la convention de Genève. Arrêtes de proférer des conneries qui feraient rire un cheval. Je ne sais quelle est ta culture mais il faudrait revoir ça avant de faire de la provoc !!

lapidation

Messages : 130
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 75
Localisation : VAR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse à Lucien Galéa pour: l’espion, le pavillon ALN. et le crash de l’avion.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum