Au sujet de l'adjudant Martinelli. (explosion du canon de 120)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au sujet de l'adjudant Martinelli. (explosion du canon de 120)

Message  perrot le Mer 8 Déc - 18:15

Je suis étonné que personne ne ce soit rendu compte que l'adjudant Martinelli que je dis tué dans l'explosion du mortier de 120, n'était pas répertorié dans la liste des victimes de la DBFM.
Si j'ai fait une erreur je prie qu'on veuille bien m'excuser.
Il faut dire qu'à cette période il y avait de nouveaux Officiers-mariniers et Quartier-maîtres M qui étaient arrivés.
Si quelqu'un a connu l'adjudant Martinelli, merci à lui de rétablir la vérité.
C. Perrot. 08/12/2010.

perrot

Messages : 108
Date d'inscription : 05/10/2010
Localisation : Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au sujet de l'adjudant Martinelli. (explosion du canon de 120)

Message  Gouzerh Roger le Mer 8 Déc - 20:08

Je pose une question toute simple : cet "adjudant" était-il un marin ? Parfois, chez les fus. on affuble de ce grade certains premiers- maîtres ou mtres-princes. Pour moi: un marin, c'est un marin ! Avant tout.
C'est peut-être là la réponse à ta remarque. La DBFM ne mentionne que ses marins.......?


Dernière édition par Gouzerh Roger le Mer 8 Déc - 23:20, édité 1 fois

Gouzerh Roger

Messages : 169
Date d'inscription : 02/06/2008
Age : 79
Localisation : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

120 SAB

Message  lapidation le Mer 8 Déc - 20:54


Bonsoir Roger je te remercie pour ton mot je te répond dès que possible.

Concernant cet adjudant qui n'était pas adjudant mais premier maître canonnier, il est mort à Alger à l'Hôpital Maillot dans les bras de son épouse arrivée de France, huit jours après cet accident.
Il avait eu la machoire inférieure emportée par une tige d'acier. ça et la commotion cérébrale n'ont pas permis de le sauver. Ce qui fait que son nom n'apparait pas dans la liste des morts du 3/DBFM. Aucun marin ne mourrait dans un poste mais était déclaré mort à Nemours ou à Marnia. Seul un officier de police judiciaire peut déclarer valablement mort un soldat.

lapidation

Messages : 130
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 75
Localisation : VAR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suite "Adjudant" Martinelli. et les grands blessés de la DBFM

Message  perrot le Jeu 9 Déc - 20:56

On disait communément Adjudant, et même les Officiers ! Je reconnais que c'est incorrect!
Si les blessés qui sont décédés en France ne sont pas répertoriés dans les disparus de la DBFM, les Morts doivent être plus nombreux; Je ne sais plus si c'est à l'Hôpital Michel Lévy à Marseille ou à Ste Anne, il y avait des Marins grands brûlés, qui m'a t'on dit étaient dans un état très grave. C. Perrot. 09/12/2010.


perrot

Messages : 108
Date d'inscription : 05/10/2010
Localisation : Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A/S ADJUDANT TUE

Message  lapidation le Jeu 17 Fév - 0:57


Le Premier Maître GUYOTTE m'a rappelé le nom de ce Premier Maitre Canonnier. Il s'agit du Premier Maître CURUNET qui figure bien sur la liste des tués du 3ème bataillon (voir liste sur le site).
Donc pas de Martinelli au Bataillon !!

lapidation

Messages : 130
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 75
Localisation : VAR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au sujet de l'adjudant Martinelli. (explosion du canon de 120)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum