Un appelé à Tizza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un appelé à Tizza

Message  Admin le Ven 6 Juin - 20:11

Suite à ton recit de l'attaque des perdreaux .Je suis sidéré de voir combien il
etait facile pour une horde d'une centaine de fels d'approcher en toute quietude
un poste armé frontalier allant jusqu'aux barbeles de protection de cette unité
Cela represente une distance a vol d'oiseau de 4 à 5 km de la frontiere marocaine
meme en utilisant les fonds de l'oued anabra pour faire l'approche et surtout le
decrochage final ils sont restés au moins deux heures dans cette zone en prenant
le temps d'installer le mortier de 81 m/m de faire les reglages de tir sur jalons
arrieres avec alignement à la boussole et distance evaluée d'apres une carte EM plus le
transport des munitions
j'ai l'impression que nous n'avions plus d'unités operationnelles . dans la zone
maroc
a cette epoque Une intervention facile grace à la nationale pour cueuillir ces
assaillants qui ont du se replier vers le maroc en toute hate par le fond de l'oued
anabra avec un passage obligé au niveau de la nationale
Re: DBFM 3EME BATAILLON

par andrem
Je n’ai pas d’expérience d’opération de guerre, ou plutôt de guérilla comme c’était
le cas en Algérie, mais je ne suis pas trop surpris de ce que nous relate Yffick.
Tout d’abord je me demande combien d’hommes dans cette petite unité avaient
une expérience de cette sorte de combats. Ensuite, nos moyens de surveillance
étaient tout de même assez succincts eu égard à l’étendue et la topographie des
lieus. Par ailleurs, dans une population en majorité hostile, il est bien difficile de
savoir qui est qui, et donc la prévention difficile à assurer complètement.
On ne manque pas d’exemples dans l’histoire du monde de faits d’armes
semblables où des minorités autochtones ont pu tenir la dragée haute à une armée
structurée.
Par contre je suis toujours admiratif envers ceux qui ont dû et su résister à ces
assauts avec courage. Plusieurs fois je me suis demandé quel aurait été mon
comportement en pareille occurence.
Et merci "les félés"


par teste le Lun 14 Avr 2008 - 16:14
Suite à ton recit de l'attaque des perdreaux .Je suis sidéré de
voir combien il etait facile pour une horde d'une centaine de fels d'approcher en
toute quietude un poste armé frontalier allant jusqu'aux barbeles de protection
de cette unité
Cela represente une distance a vol d'oiseau de 4 à 5 km de la frontiere marocaine
meme en utilisant les fonds de l'oued anabra pour faire l'approche et surtout le
decrochage final ils sont restés au moins deux heures dans cette zone en prenant
le temps d'installer un mortier de 81 m/m et de faire les reglages sur jalons
arrieres,
avec alignement à la boussole et distance evaluée d'apres une carte EM plus le
transport des munitions ca commence a etre du professionalisme heureusement
que les tirs du mortier ont cessés le obus est tombé sur la pelleteuse garée le
long du poste
j'ai l'impression que nous n'avions pas d'unités operationnelles . dans la zone
maroc a cette epoque Pourtant Une intervention était facile pour se rendre sur les lieux
grace à la nationale et cueuillir ces assaillants au moment du repli vers le maroc
certainement en toute hate apres l'arrosage d'artillerie vecu Repli sous le
couvert de l'oued anabra qui forcement passait sous la route nationale pour
rejoindre l'oued Kiss frontalier un endroit ideal pour les mettre au tapis
kiss frontalier

Admin
Admin

Messages : 232
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dbfm.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un appelé à Tizza

Message  Admin le Ven 6 Juin - 20:12

A propos du QM CS Bridel
par yffick
Le qm cs Bridel était en poste aux Perdreaux. Son nom serra donné au petit poste
créé en 1961-62 sur la crête 233, genre de blockauss construit entre Port-Say et
Tizza. Pour les curieux,on distingue très bien ces postes sur Google Earth.

Admin
Admin

Messages : 232
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dbfm.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Je complette ton propos yffick

Message  Gentilhomme le Dim 11 Jan - 20:30

Étant de ceux qui sont intervenus depuis babel assa lors de cette attaque Bridel a utilisé les grenades à fusil mle 48 comme grenade à main après avoir retiré la goupille il frappait l'empennage sur le béton et balançait l'engin par dessus le parapet.Je connaissais Bridel pour avoir fait avec lui des stages de piégeage à MARNIA Le matelot de veille s'appelle Chaigneaud Georges nous avons fais en 62 le stage commando à Sirroco.



Admin a écrit:Par yffick
Bonjour, je suis arrivé à Tizza le 13 02 61, le 17 c'était mon baptême du feu. Vers
23 h c'est le poste de combat à Tizza, je fais parti du groupe d'intervention, nous
partons immédiatement vers les Perdreaux qui est assaillie par les fells. A notre
arrivée, nous arrosons la zone interdite à la 12/7, le combat cesse, c'est ce que
nous dira un peu plus tard le MP, chef de poste. L'artillerie postée à Signal et à
Semamrane pilonne les alentours des Perdreaux , le réseau électrifié est hors
d'usage, les gars en poste aux Perdreaux soufflent. Quelques minutes plutôt ils
lançaient leurs grenades à main par dessus le mur d'enceinte au fur et à mesure
de leur amorçage par le QM CS Bridel, ils avaient tiré avec leur mortier de 60mm
presqu'à la verticale sur la katiba de fells qui les assaillaient. Ils peuvent dire
merci à la mine éclairante qui a fonctionné lorsque l'ennemi a attaqué le barbelé
entourant le poste et au matelot de veille au mirador qui a déclenché le poste de
combat et commencé à riposter. Ce n'est plus un secret militaire, mais le poste
des Perdreaux n'était pas protégé par le réseau électrifié, le poste avait été
construit du côté de la zone interdite. Pourquoi? Les deux half tracts
d'intervention resteront sur zone jusqu'à 5h du matin le temps de réparer le
réseau mise à mal par les éclats d'obus et de permettre le rétablissement du
5000 volts. Le nombre de fells a été estimé à une centaine, le lendemain, trois
fells seront retrouvés morts ainsi que deux fusils d'assaut, cinq chargeurs et de
très nombreuses traces de sang sur les alentours du poste. D'ailleurs la photo de
ces trois combattants aurait servi à faire un tract dupliqué à plusieurs milliers
d'exemplaires et jetté en zone interdite par les soins de l'aéro. @+

Gentilhomme

Messages : 6
Date d'inscription : 01/01/2009
Age : 76
Localisation : Saint Seine sur Vingeanne 21610

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un appelé à Tizza

Message  marius le Dim 21 Fév - 13:01

Je suis arrivé a tizza début I958 jusqu'a fin 1959.Je voudrais bien connaitre des anciens comme TAVERNE
QM QUINQUIS que sont ils devenus. Merci de me répondre, il y en a d'autre dont je ne me souviens plus des noms, mais s'ils m'étaient remémorés je m'en souviendrais. Qui sait comment se denommait le commandant du Poste de Tizzan en cette periode, il y avait un Iermaitre également assez âgé.

m; petit

marius

Messages : 1
Date d'inscription : 28/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un appelé à Tizza

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum