Stage de Mineur/ Démineur à Marnia au Centre d'Expérimentation des Barrages.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stage de Mineur/ Démineur à Marnia au Centre d'Expérimentation des Barrages.

Message  perrot le Sam 27 Nov - 2:44

J’ai encore pas mal de choses à dire, le problème c’est que je suis président d’une association (Section SNEMM) et j’ai pris du retard.
Il y a quelqu’un sur le site qui est allé à Marnia pour étudier les sismographes ; eh bien je vais dire où il est allé : au « Centre d’Expérimentation des Barrages » (Génie) à la sortie de Marnia.
Fin septembre 1960 on demande des volontaires pour faire un stage de mineur-démineur (du 02 au 10 octobre)
Comme j’avais encore en-tête, l'embuscade où Maurice Roche avait sauté sur une mine devant nous; que nous faisions tous les 2 jours la « lessive Macotte » (1) et qu’il y avait gros risque de mines, j’ai pensé que cette formation me servirait pour les détecter.

Dans mon souvenir je suis le seul volontaire de Bab el Assa. Nous étions au total je crois 9. 2 Second-maître, peut-être un Q.M1 .. le reste des Matelots de différents Postes.

Je me souviens du nom d’un seul homme du groupe, car il avait 2 particularités : son nom de Famille était MARIE, et il avait 2 fourragères, la notre : rouge, et une autre, qui était une fourragère « personnelle » (2) (Je ne me souviens pas de la couleur) Quelqu'un at'il connu un second-maître du nom de MARIE ?

Donc ce camp du Génie, bâtiments préfabriqués très récents ; à l’arrière un petit « jardin » avec toutes sortes de mines qui sortaient à peine du sol , ainsi que des allumeurs qu’un Militaire arrosait 2 fois par jour. Le but étant de voir comment cela vieillissaient aux intempéries.
On nous a attribué 2 chambrées impeccables.

Le couvre-feu était à minuit à Marnia. Evidemment on est sorti en ville, et profitant du fait que l’un de nous montait la Garde à l’entrée, (3) le premier soir nous sommes rentrés à minuit et demie sans faire de bruit. Ca a été le ratage complet car ils avaient tout piégé dans nos chambrées ; à la place de la lampe un inflammateur électrique explose, on lève le casque sur lit : explosion ! tout ce qu’on soulevait explosait, chapeau de brousse … Les gars du Génie sont arrivés, ils étaient pliés en deux !

Au départ présentation des explosifs, mines, détonateurs, des allumeurs pyrotechniques, ou électriques, des inflammateurs (c’était nouveau) , mèches lentes, cordeau détonant,, piégeages, ect ……Montages électrique en série ou en parallèle. J’ai encore mon cahier de cours.

Sertissage de détonateur sur une mèche lente avec une pince spéciale: bien tenir le détonateur avec la main gauche car en cas d’explosion, en général 3 doigts partent ! Un demi pain de plastic chacun à faire peter.

C’est un Adjudant-chef du Génie qui était Instructeur. Il nous expliquait qu’il fallait bien respecter les procédures, par exemple pour les mines bondissantes, mettre les 2 détonateurs en dernière lieu ; il avait fait l’Indochine et il était un des derniers de sa promotion, les autres avaient disparus ….. sur des mines.

Il venait de nous dire ça, il était accroupi devant nous avec une mine bondissante éclairante, et subitement elle a « dépoté » et lui a passé carrément au ras du visage, le parachute avec l’éclairant est descendu
doucement ; l’Adjudant a eu l’air surpris, mais je me demande encore si il ne l’a pas fait exprès, et s’il ne jouait pas un peu avec la mort.

Pour les cours pratiques nous sommes allés sur la frontière, à un petit Poste (genre Munk) qui dépendait de Bounaïm-Nord ; là à quelques 200 mètres, il y avait des champs de mines. Un secteur avec des carrés de mines bondissantes avec circuit électrique fermé ; au milieu de chaque carré un détecteur de pas, que les gars du Génie appelaient « carotte », d’ailleurs il en avait la forme » (4)
Lorsque des pas étaient entendus au Poste, la mise à feu était commandée par la mise sous tension.

Il y avait aussi un secteur de mines qui étaient en permanence sous tension électrique ; ces mines étaient sans allumeurs, donc avec inflammateurs, elles explosaient lorsque les pièges en fonctionnant fermaient le circuit. Ce pouvait être un piégeage par fils, ou par une sorte de petite tapette légèrement enterrée qui lorsque l’on marchait dessus faisait faire le contact aux 2 fils.
Pour ce dernier système les démineurs adverses avaient trouvé la parade, il coupaient un fil et tout était neutralisé ! La réplique vicieuse qui a été trouvée a été de faire fabriquer des fils de même apparence mais
qui avaient à l’intérieur 2 fils au lieu d'un, ce qui fait qu’en coupant avec une pince on fermait le circuit, et ………… explosion.

Il y avait des montages avec allumeurs pyrotechniques avec piégeage de fils en étoile, et également des allumeurs avec le principe de la dynamo, c’est à dire que si l’on accrochait un fil de piégeage, une « antenne » basculait et faisait tourner un bobine ½ tour pour produire de l’électricité et faire exploser.

Pour la pose des fils sur quelques dizaine de mètres Le Génie avait inventé une sorte de petite charrue tirée par le treuil d’un véhicule, le fil s ‘enterrait tout seul derrière, il n’y avait plus qu’à remettre les herbes et les cailloux en place pour camoufler.
Le résultat m’a laissé perplexe sur la possibilité de détecter certaines mines.

Je vais dire tout de suite que par la suite je n’ai jamais posé de mines; d’ailleurs comme je me suis perdu dans les montages en parallèle et ceux en série, j’ai terminé avec la mention «aide démineur »

(1) La lessive Mascotte consistait à sortir de très bonne heures, en Zone Interdite par Napo , et longer à pied le réseau miné jusqu’à T. A. 30, pour constater l’état des barbelés minés. « les trapézoïdales »
(2) Il nous a expliqué que lorsqu’une Unité est décorée, les participants à l’action ont droit au Port de la fourragère correspondante) Si quelqu’un peut donner des renseignements là-dessus ?
(3) Le Génie profitait de notre présence pour nous faire assurer toutes les gardes de nuit.
(4) Peut-être les sismophones dont parlait x…………………….
C. Perrot. 27/11/2010.

perrot

Messages : 108
Date d'inscription : 05/10/2010
Localisation : Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum