Section-fontière / CCAS- Bab el Assa / missions/ organisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Section-fontière / CCAS- Bab el Assa / missions/ organisation

Message  perrot le Mer 17 Nov - 18:34

J’ai encore beaucoup à dire, mais avant je pense qu’il me faut présenter l’organisation et les missions de la Section-frontière de la CCCAS / 3ème Bataillon / Bab el Assa ; M. Gentilhomme / Matelot fus. , puis QM2 / Membre actuel de ce site peut rectifier si erreur. (valable pour toutes les contributions que j’adresse)

Effectivement beaucoup doivent penser : mais que veut dire cette histoire de « Section-frontière » ?
Il faudrait aussi pour que le non initié puisse s’y retrouver, essayer de donner le maximum de précisions, que, par exemple, les Amis qui étaient à l’époque au « Service Général » précisent leurs attributions, liste non limitative …

Donc lorsque je suis arrivé à Bab el Assa, en août 1960, on m’a désigné avec d’autres pour cette fameuse Section . Elle était divisée en 2 bordées (Tribord et Babord bien sûr)
Tribord était à cette époque logée dans un bâtiment en dur situé « presque » en face de la voilerie ; on entrait et à gauche se trouvait la chambrée, sur la droite il y avait une 2ème pièce avec un lavabo en zinc de plusieurs mètres ; dans la suite une porte donnait sur la chambre de l’ Officier des Equipage Rio. Aprés ce bâtiment sur la droite se trouvait le château d'eau.
J’ai vu sur ce site une photo de l’entrée de cette bâtisse criblée d’éclats de mortier, avec la légende « la cuisine ».

Il faut dire qu’ en début 1961, nous avons déménagé, pour aller en face, c’est à dire à côté de la voilerie, dans une maison toute neuve. (construite sous la direction d’un adjudant qui boîtait, suite à une infirmité de saut en parachute. (Il était très fier de sa construction ) Des mètres cubes de béton ont passé dans des fondations surdimensionnées…… des rails de chemins de fer, tout ce qui était métal qui traînait y est passé ………. Je crois me souvenir qu’il gérait la voilerie.

Le problème a été qu’il ne restait plus assez de ciment pour le sol, alors chaque fois que nous passions le balai tout partait en poussière.

La partie de la Section « Babord » logeait beaucoup plus bas dans la pente, après le Foyer, derrière le plateau des Couleurs ; c’était une baraque faite de bric et de broc, qui tenait plutôt du bidonville ; on l’appelait « La Caravelle » car sur la porte il y avait une magnifique peinture avec un bateau. (est-elle restée là-bas ?)

En 1960 , chaque bordée faisait les patrouilles 1 jour sur 2 : de 3 heures en 3 heures à partir de 21h, jusqu’à 6h ; en scout-car de T.A.30 à T.A. 106, et à pied de Napo à T.A.30. Il arrivait que les patrouilles soient mobilisées pour une embuscade.

Lorsque la sirène sonnait pour une alerte, la bordée qui n’était pas de patrouille devait monter dans ses véhicules et se rendre immédiatement sur le barrage

Jusqu’ à la mise en service de Munk, puis Beaumont, nous assurions : (après il y a eu changement)
 les patrouilles en scout de TA 30 à TA 106 (il n’y avait pas le char)
 Les patrouille à pied Napo / TA30,
 Les « lesssives » qui consistaient à entrer en Zone Interdite à pied par Napo, et aller jusqu’à TA 30 , pour constater les dégâts de la nuit dans les barbelés minés; cette patrouille se faisait de très bonne heure alors que le soleil rasait face à nous (pour détecter les piégeages par fil nylon)
 Nous avons assuré pendant un certain temps la garde de Napo pendant la journée.
 Les corvées, dont la plus dure était : aller chercher des blocs de tuff, et les casser sous le soleil en petits morceaux pour empierrer la sortie arrière de Bab el Assa. La plus appréciée était d’aller chercher du sable dans les dunes au-dessus de Nemours.

Pendant une période lorsqu’une bordée était de patrouille de nuit, elle avait droit à la « bulle » le matin ; puis on nous l’a supprimé, juste à la période ou ça allait le plus mal.

Je vais donner un exemple : patrouille à pied ou en véhicule de 21h à minuit.(souvent coups de feu) Retour à Bab el Assa, couché depuis peu : la sirène, obus sur le Poste, partir sur le réseau , revenir une heure après, rebelote, redépart sur le réseau . le lendemain matin à l’ Appel , et répartition des tâches .

Comment ne pas comprendre avec la tension causée par les bazookas, les mortiers et les harcèlements à l’arme automatique, le manque de sommeil, qu’à un moment les gars n’en pouvaient plus, vraiment plus ! et on vient nous servir l’épisode du dentiste ! ! ! ! ! ! ! ! Sans un mot de reconnaissance pour ceux qui sont morts, pour ceux qui ont été blessés, ceux qui risquaient leur vie tous les jours. Il faut être sérieux quand même quand on a eu l’honneur de commander ! !
(Perrot le 17/11/2010)


Dernière édition par perrot le Mer 17 Nov - 18:44, édité 1 fois (Raison : rajouter quelques mots)

perrot

Messages : 108
Date d'inscription : 05/10/2010
Localisation : Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Section-fontière / CCAS- Bab el Assa / missions/ organisation

Message  Foullu jean le Jeu 27 Jan - 20:46

Bonjour, si quelqu'un peut me donner des renseignements au sujet du peleton blindé car j'en faisais partie .
D'après le récit ci dessus , nous logions dans la baraque en tôle a mi-pente "la caravelle" . Nous étions une vingtaine de matelots avec 1 SM (Geyrin) et 1 QM1 (Quellec...si mes souvenirs sont exacts) . Quant a moi, mon séjour a B E Assa s'arrêta fin Novembre 60 victime de l'hépatite virale qui sévissait déjà . Durant tout mon séjour au poste je n'ai pas vraiment eu l'impression d'avoir eu a participer de façon réguliere et rythmé comme la herse (bien que je l'ai pratiqué de nombreuses fois en tant que chauffeur). Nos sorties, comme la protection du Génie en ZI, lessives,patrouilles et embuscades rompaient la monotonie quotidienne et nous laissaient comme un goût d'aventure . La période la moins appréciée a été l'occupation de ce foutu piton en ZI qui allait devenir Beaumont plus tard . Nous occupions cette position 24/24 par relève de 12 h avec 2 engins blindés, j'ai vécue a cette époque quelques nuits d'angoisse avec la course au casque lourd pour s'abriter des éclats de 105 fusant des tirs que nous demandions lorsque nous détections des mouvements Fells . Pendant cette période lorsque nous rentrions a la base on était considérés en repos sauf pour les départs en intervention sur le réseau . Cela je crois avait sucité quelques jalousies des hommes de la section et l'officier des équipages Rio au levé des couleurs avait pris notre défense en recadrant la situation.
Nous avons parfois été appelés en subsistance dans d'autres postes comme Perdraux,Alazeta...Nous étions donc 4engins a cette période et nous logions avec l'équipage a mi-pente dans cette baraque en tôle .
Merci a vous pour vos récits et cela aide par recoupement a se rappeler des situations vécues pour certains comme moi qui en ont oublié certains détails...Le temps passe !


Foullu jean

Messages : 6
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 77
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

peloton blindé devenu Section-frontière, babord et tribord.

Message  perrot le Ven 28 Jan - 3:38

Heureuse surprise, il est 1 heure du matin Je viens de voir ton nouveau message où tu dis que tu logeais à « La Caravelle » tu étais donc un Babord de la Section-frontière, (le peloton blindé c’est ensuite appelé Section-frontière)
Moi j’étais à Tribord et je logeais au départ, en face de la voilerie. On en reparlera, il est tard je dois aller me coucher.
Je suis vraiment content . (j’espère que la porte de la Caravelle n’est pas restée à Bab el Assa, elle était magnifique)
Cher Camarade, je t’adresse mes amitiés. Charles Perrot. (28 / 01 / 2011)

perrot

Messages : 108
Date d'inscription : 05/10/2010
Localisation : Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Section-fontière / CCAS- Bab el Assa / missions/ organisation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum