Le poste de Signal - cote 200

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le poste de Signal - cote 200

Message  Admin le Ven 6 Juin - 19:06

par teste le Lun 17 Mar 2008 - 23:23

Un ancien de cette époque vient de me contacter, il s'agit de Bordeaux Pierre du
poste Gabriel, donc du PC de la 1ere compagnie du 3ème bataillon situé entre
Alazetta et Mechour, il envoie quelques photos de ce poste en construction à
cette époque.
Au sujet du poste signal quelques noms sur la photo ; moi même , TESTE christian
Quartier maître CS - LOUARN QM bosco - MORVAN Auguste second maître
canonnier EV BURET Paul chef de poste - Quartier maître CS PELEN - QM
électricien BERNON
Le capitaine de compagnie était un Lieutenant de vaisseau je pense qu'il était
officier de réserve.
Un triste souvenir, Le QM CS Bridel du poste Mechour a été tué en déminant une
mine, (il y en avait une deuxième dessous).Moralité;ne cherchez pas à en faire une
piece a conviction à mettre au musée .Mettez vos hommes a l'abri et
.Posez moi delicatement une grenade OF la dessus , allez vous planquez sans
chercher a regarder l'effet que ça fait Cette explosion peut avoir l'avantage de
faire exploser par reaction un engin de mort dissimulé a proximité Dans les
gorges de port Say un ancien
a prit la decision de detruire une mine genre bouteille de gaz de camping en tirant
dessus
au fusil .Il a prit un eclat entre les deux yeux ,.Paix à son âme. Alors soyez
prudent .
Mais pour rester vivant ne jouez pas avec ces engins de mort que ce soit mines ou
pieges
Un peu de géographie pour situer le 3ème bataillon, en se plaçant dos a Gabriel PC
de la 1ere Cie Leposte de gauche est Alazetta près du Maroc, et de Martin près
du Kiss Maroc ( école de sabotage FNL ) sur la droite.
Le poste de Mechour, ancien Douar en terre où les marins ont construit un poste
en béton a l'identique des nôtres, sur le compte de la gamelle, au grand Dam du
colonel du génie
chargé de suivre la construction des postes fortifiés.
" Il faut dire qu'a cette époque nous étions en vivres détachées soit 640fr20 par homme et par jour, les biffins 240 frs ".
Après Mechour se trouve le poste de SIGNAL dit cote 200, poste en dur en 57,
puis le poste DES PERDREAUX ancien Douar en terre, en remontant vers la mer
sur la hauteur le poste de TIZZA, qui avait fait l'objet d'une attaque FNL.
Attaque déjouée par le qm canonnier qui rentrait d'embuscade et a ouvert le feu
sur les rebelles qui étaient en train de poser les charges explosives le long des
murs, ceci a l'époque des rappelés début 56.
Et enfin le poste frontière en bordure de mer de PORT SAY où nous allions puiser
l'eau potable pour le ravitaillement des postes.
Tous ces postes étaient implantés sur une ligne séparant la zone interdite dans sa
partie Algerie; en deux secteurs par un barrage de barbelés, ( soit une zone de
5KM de profondeur a partir de l'oued frontalier)
Kiss qui faisait office de frontière, ce barrage de barbelés de deux fois 4 m en
2m de haut était armé dans son milieu par 2 haies électriques de 10.000 volts et
agrémenté de 830 mines par KM.
(Soit 800 mines a pression et 30 mines bondissantes), sans parler des mines
éclairantes.
En arrière de cette organisation géographique se trouvait le poste de SEBATNA
35 Cie logé dans la montagne avec sa batterie d'artillerie de 155 m/m et son
peloton d'intervention rapide a cheval.
Le PC du 3ème bataillon se trouvait a BAB EL ASSA, et était commandé a cette
époque par le capitaine de corvette Frain de la gaulayrie


Dernière édition par Admin le Mer 25 Mar - 20:41, édité 2 fois

Admin
Admin

Messages : 232
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dbfm.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poste de Signal - cote 200

Message  Admin le Ven 6 Juin - 19:07

Suite a un peu de géographie, passons aux activités.
Nous sommes en 1956 vers octobre l'implantation des postes le long de la
frontière est en cours une compagnie du 34ème génie est implantée coté Maroc
dans la zone interdite, le long de la route de Port SAY et s'occupe pour une part
de la construction des postes en triangle dont Signal en béton armé.
L'autre partie s'occupe de la mise en place d'un réseau barbelé en 4 m de large,
le long de la frontière naturelle l'Oued Kiss.
8 km sont déjà en place après 3 semaines de travail, et un beau matin surprise, le
FLN a couché a plat en une seule nuit, les 8 km réalises (les piquets en cornière
présentaient une faiblesse a l'encoche du passage du fil, facilitant le pliage du piquet de fer).
Notre embuscade cette nuit là, était en place près d'un pont enjambant un Oued
a sec, car le FLN s'en prenait a ces ouvrages d'art a une cadence variable.
Cette nuit là, le QM CS entendant un bruit de sabots, a sauté du haut du pont sur
le cavalier, écrasant de ses 100 kilos l'homme et le pauvre mulet chargé d'une
série de casseroles, que faisait il là ?..(. nota ce QM cs etait detectable la nuit à
l'odeur de ses rangers qui empestaient l'atmosphere de la tente saga)

Admin
Admin

Messages : 232
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dbfm.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poste de Signal - cote 200

Message  Admin le Ven 6 Juin - 19:10

Sur le plan des matériels :
Nous avions un 4X4 Renault pour les escortes de convois sur Marnia, une fois
toutes les 3 semaines.
Quand il était disponible, car il fallait changer au moins une fois par mois une lame
ressort cassée.
La réparation était faite au PC du bataillon en le laissant là une bonne semaine.
La semaine passée, nous venions pour prendre notre véhicule, non seulement la
réparation n'avait pas été faite, mais ils avaient enlever les 3 autres pour réparer
les leurs, ( c'est la loi du plus fort).il faut noter que nous passions commande de
ces pieces detachées directement chez un concessionnaire en france payées avec
l'argent des vivres detachées
Puis un jour au cours d'une patrouille de jour, et la visite d'un douar abandonné,
un des mlots me dit - il y a dans l'angle de cette maison pas d'ouverture coté
cours n'y coté extérieur.
En démolissant le mur nous avons trouvé un 4X4 Renault surbaissé emmuré,
pourquoi ?
Si fait que de ce jour avec l'aide du génie et un bon casse-croûte, nous avions
notre véhicule personnel.
Sur le plan armement, après la fin des travaux béton du génie et l'élévation des 3
fortins d'angle en point d'appui de défense, chaque unité était dotée d'une
mitrailleuse, au sud une 12/7 canon cours à l'ouest une Hotchkiss, et à l'est une
MAC 31 chargeur a tambour de 150 cartouches, plus un mortier de 81 m/m.
Le personnel était armé du mas 49/56 du FM 24/29 et du PM mat 49, c'est a
partir de cette époque que d'après une confection artisanale .Une chasuble porte
chargeurs pour PM (5 devant 5 derrière) a été confectionnée par la DBFM
La protection du poste était assurée par la batterie de 155 m/m de sebatna avec
des tirs mis en place au cas ou !!! ...
Malheureusement ces beaux obus n'explosaient pas toujours, et les fels nous les
piégeaient sur le bord des routes.
J'ai moi même été appelé a réaliser une destruction d'un de ces obus.
Quand je suis arrivé, il était là, bien planté, j'ai posé une charge de destruction à
coté, puis il a sauté en l'air et retombé à la même place sans exploser.
J'aime mieux vous dire que je ne rigolais pas.
J'ai donc refait ce coup ci, une charge en cisaillement et procédé au
pétardement, résultat l'obus gisait ouvert en deux.
Moralité : Il n'y avait pas d'explosif dedans !
Ce n'a pas été le cas pour deux fels qui piégeant un 155 dans une petite maison en
bas de notre poste ont explosé avec... (bonjour les dégâts).
DBFM 3ème bataillon 1ère Cie saga 5
par teste le Jeu 20 Mar 2008 - 15:29
Nos activités la section étant divisée en 3 groupes de combat le régime normal
était un groupe d'intervention (patrouilles de jour et embuscade de nuit +
l'ouverture de piste le matin à la recherche
de pièges ou de mines posés dans la nuit.
Le 2ème groupe était de garde armant les points d'appuis (mitrailleuses) plus la
mise en oeuvre du mortier de 81 m/m ou du phare de DCA (portée 12 KM la mise
en oeuvre de ce projecteur necessitait le rechauffement du moteur diesel
alternateur a des ecarts de 20 minutes ) sur demande des embuscades ou en cas
de coupure du réseau électrique un aspirant électricien du génie nous avait
confectionné un pont Wheatstone permettant de mesurer la distance de la
coupure en fonction du résultat de la resistance obtenue sur le fil barbelé
électrique ne touchant pas terre.
Nous avions fait des tables de tir pour le mortier de 81 m/m en fonction de ces
résultats autant dire que le pruneau arrivait a cet endroit très rapidement,
malheur a ceux qui étaient dessous.
Le 3eme groupe était normalement de repos quand il n'était pas réquisitionné
pour faire des opérations de ratissage au profit de la marine Nemours, ou de
l'armée de terre dans d'autres secteurs.
En dehors de ces servitudes l'ensemble des disponibles était transformé en Maçons pour la construction des logements en dur, à l'intérieur du triangle de
protection et la pose de barbelés a l'extérieur du poste, autant dire que ce
n'était pas ma tasse de thé.

Admin
Admin

Messages : 232
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dbfm.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poste de Signal - cote 200

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum