les electriciens suite 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les electriciens suite 1

Message  Admin le Lun 2 Fév - 12:23

Nous n'avons pas apporté grand chose de neuf à la centrale ,car les gars du poste assuraient admirablement l'exploitation . Le groupe electrogene du poste tournait à l'essence,combustible fourni par la marine,l'alternateur n'était pas bien puissant entrainé par un petit moteur Bernard pas toujours facile a demarrer !...
En septembre 1958 le barrage était unique,les isolateurs etaient de simples baguettes en bakelite clouées sur des poteaux en bois,la piste de controle etait bien sur coté algerie.La centrale de signal alimentait jusqu'aux Perdreaux coté mer et de l'autre coté jusqu'a Gabriel. A cette epoque la RN 7 goudronnée reliait bab el assa jusqu'a Port say (mer) .Cette route etait constamment minée par l'ennemi,lequel intervenait aisement sachant que certaines portions n'etaient pas visibles des miradors ,les explosifs etaient tres souvent installés en bordure de route contre les talus .En 58 certaines mines etaient commandées electriquement du maroc par fil meplat.Les observateurs fells pouvaient choisir le vehicule à detruire a partir du maroc la RN7 etant en vue et sachant l'emplacement exact de la mine prealablement posée.En novembre 58 deux mines ont éte posées de nuit en dessous des perdreaux la 2eme mine a saute sur le GMC Tuant leSM Canonnier NICOLAS et le mlot radio VANNIER blessant gravement le mlot MOUZIN .la 1ere mine etait reservée aux secours ambulance de TIZZA faisant des blessés et des tympants crevés ...

Admin
Admin

Messages : 232
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dbfm.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

teponse de TESTE au courrier d'adrien Kerloc'h

Message  Admin le Lun 2 Fév - 17:43

bons recits une precision quand adrien precise que les isolateurs etaient en bakelite a son epoque a mon epoque l1956 le fil etait isolé du poteau en bois par un bout de tuyau d'arrosage en plastique cloué par un cavalier .Quand au petit groupe electrogene alimentant l'éclairage du poste il consentait a demarrer avec une petite rasade d'ether dans le filtre a air il faisait bien trois tours en arriere avant de partir dans le bon sens
Sur le devenir de nos electriciens LARROUR YVES a éte designé par le genie pour monter une centrale à une vingtaine de kilimetres au sud de Marnia au poste de "déglène" 1367 m d'altitude suivi d'adrien KERLOC'h
en novembre 1958 "je croyais mourrir de froid " ,malgrè un chaleureux accueil par la coloniale
l La suite de la narration d' adrien Kerloc'h s'etend sur une dizaine de pages qui tres interessantes sont en dehors de notre forum sur le 3 eme bataillon merci adrien

Admin
Admin

Messages : 232
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dbfm.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum