"CHAFFEE M24 " contre "PEUGEOT 202"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"CHAFFEE M24 " contre "PEUGEOT 202"

Message  Ray26 le Sam 27 Déc - 23:22

La commue de Port-Say possédait une petite camionnette "Peugeot 202" qui servait presque exclusivement à l'arrosage des plantes d'ornement du village. Il faut rappeler qu'avant la guerre c'était une station balnéaire prisée, (comme elle l'est d'ailleurs redevenue aujourd'hui), et que l'aspect de l'environnement était, avec l'approvisionnement en eau douce, et l'évacuation des eaux usées, une des préoccupations majeures de la municipalité.

Le plateau était équipé d'un citerne de quelques centaines de litres, et l'employé municipal devait veiller à l'amélioration de l'aspect des fleurs, des plantes et des arbustes : pour cela il devait entre autre, les arroser aussi régulièrement que possible (ce qui sous latitude n'étonnera personne).

"L'existence" de cette "202" s'est brusquement interrompue une nuit de 1958 ou 1959. Ainsi que chaque soir, elle avait été garée sur un trottoir pas très loin de la Mairie.

Comme c'était très souvent le cas, la nuit avait été ponctuées de tirs d'artillerie, de mortiers, de mitrailleuses et chose moins habituelle, de mouvements de chars.

De notre côté, au petit matin on ne décelait qu'une seule victime "identifiée" : la "Peugeot 202". Le pilote d'un "M24 Chaffee" avait de toute évidence manqué une manœuvre et son char était purement et simplement passé sur la camionnette. Le capot moteur et la cabine n'avaient plus qu'une cinquantaine de centimètres d'épaisseur. L'empreinte d'une chenille partait du pare-chocs avant et s'arrêtait au raz du plateau. Seule la citerne était intacte.

Les grands perdants, c'étaient les plantes qui n'ont plus été arrosées et qui ont dû troquer cette belle teinte verdâtre qu'elles arboraient si fièrement, pour un aspect jaunâtre plus conforme à l'image qu'on attend d'elles dans un paysage d'Algérie..., et l'employé municipal qui avait perdu son travail.

En fin de compte, les tankistes avaient à leur manière, participé à ce que l'on pourrait appeler "une diminution rapide, inattendue et saine de la masse salariale de la commune", très chère aux gestionnaires d'aujourd'hui

Ray26

Messages : 26
Date d'inscription : 18/09/2008
Age : 73
Localisation : VALENCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum