LES GORGES DU KISS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES GORGES DU KISS

Message  Ray26 le Dim 26 Oct - 22:40

Entre 1955 et 1957, la seule route pour aller de PORT-SAY à MARNIA passait par les gorges du Kiss. Pour ceux qui s'en souviennent mal : à environ 3 kms de PORT-SAY, la N7a longe souvent à moins de 20 mètres, l'oued KISS qui matérialise la frontière. Sur plus d'un kilomètre, la route a été creusée dans la roche et serpente le long d'une falaise et d'une haute colline, partiellement recouverte de taillis. C'est l'endroit rêvé pour monter une embuscade (déjà pendant la conquête de l'Algérie, puis pendant la guerre du Maroc, au début du siècle dernier, des soldats français y sont morts). Pour décrocher les fells ont à peine 50 mètres à parcourir à couvert, pour se retrouver à l'abri au Maroc. De plus, leurs choufs se trouvent sur la falaise au Maroc, en surplomb de 50 mètres et à moins de 100 mètres de la frontière, et peuvent donc en toute sécurité repérer et signaler l'arrivée des renforts, bien avant qu'ils ne soient en mesure d'intervenir. Au cours de cette période, plusieurs embuscades ou explosions de mines ont coûté la vie à des militaires et a des civils. La DBFM a elle aussi eu à déplorer des pertes dans ce défilé. Donc la traversée cette zone était déconseillée aux véhicules isolés, ou mal armés. Elle se faisait avec un maximum de précautions. A la fin de cette période, les convois furent même renforcés par des blindés légers à roues (command car), qui assuraient l'ouverture de la route.
La parade a été l'aménagement de la piste qui reliait PORT-SAY à la RN7a en passant par TIZZA - LES PERDREAUX - LA COTE 200 (SIGNAL). Le gros problème c'est que cette piste était vraiment sommaire et dangereuse, avec des a pics, des ornières et des virages en épingle à cheveux, qui nécessitaient parfois plusieurs manœuvres pour les négocier. Les bulldozers du génie, s'y sont mis et ont tracé en peu de temps, une route plus digne de ce nom. Elle a été empierrée dans la foulée. Les crédits pour le goudronnage n'ayant pas suivis, cette section est restée un temps quasiment inexploitable par temps de pluie. Seuls les véhicules fortement "crabotés" pouvait monter les côtes en particulier entre Les Perdreaux et Tizza. Une fois le goudronnage effectué la route des gorges du Kiss n'a plus été utilisée en tant que telle.

Ray26

Messages : 26
Date d'inscription : 18/09/2008
Age : 73
Localisation : VALENCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum