Le BMC de Port SAY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le BMC de Port SAY

Message  Admin le Mer 24 Sep - 19:33

>> Par Admin Ven 19 Sep 2008 - 7:58
merci pour cet eclairage sur ce petit port .Suite a un passage a l'école des fusiliers certains acteurs de l'époque affirment qu'il existait un BMC a port say entre 57 60 j'ai fait 56 57 a signal je n'ai jamais connu
l'existance de ce BMC s_i tu as des infos a ce sujet mets les directement sur le forum .
je cherche a rentrer en contact avec des ancioens du genie de l'époque et des anciens artilleurs
as tu des contacts ou des adresses merci amities C TESTE

>> Par Ray26 Ven 19 Sep 2008 - 18:13

Aux alentours des années 1958, 1959, 1960 (je ne suis pas très sûr des dates), l'armée de terre a créé un centre de repos qui se trouvait dans le parc entre les cafés GARCIA et RUIZ. Les gars y restaient une quinzaine de jours en moyenne. L'activité principale était bien sur la mer, chaque soir il y avait une séance de cinéma : c'était toujours les mêmes films qui repassaient en boucle et pendant un peu plus d'un an il y avait aussi un bordel militaire qui s'était installé dans les villas qui longeaient la mer, juste en dessous du Bordj (le poste de la DBFM). Il y avait une quinzaine de filles, pour beaucoup d'entre elles il s'agissait d'éviter la prison, quelques unes étaient là pour des raisons politiques (à cette époque je n'avais pas accès aux charmes de ces dames, mais sur la plage nous discutions très longuement avec elles, et beaucoup se confiaient à nous, qui n'étions pas militaires.). Elles étaient surveillées en permanence par un mac qui ne se déplaçait jamais sans son PM 38.
- un beau matin ces dames sont reparties comme elles était venues, tout aussi discrètement.
- Je profite pour parler de la famille CHERIGUI (c'était le nom de famille de Rhadidja, de sa sœur Fatima, et de son frère ainé Hamed. Ils étaient les enfants du garde champêtre qui est décédé avant les début des hostilités.
Hamed a été arrêté au début de la guerre, car il profitait de sa situation (il était le receveur des PTT) pour transmettre des informations militaires à son beau frère,(le frère de son épouse Chérifa). qui était télégraphiste aux PTT de MARNIA, et qui a été par la suite le responsable du renseignement pour toute la région. Il a été longtemps, un des hommes les plus recherchés d'Algérie. Il n'a jamais été pris.
Le vieux qui se trouvait chez eux n'était pas leur père, je crois me souvenir que c'était le père de Chérifa (qui vivait avec eux) et d'Hassan. Il est évident qu'il n'aimait pas les français. Je pense qu'ils ont continué la mission d'Hamed, pendant toute la durée de la guerre.
- Toutes ces personnes, je les ai fréquenté, notamment lorsque j'étais à l'école primaire. Chérifa, Hassan et Fatima étaient un peu plus âgés que moi. Ils faisaient référence dans l'école.
- Rhadidja serait aujourd'hui, une des personnes les plus influentes de la région, et serait très proche de membres du gouvernement algérien, dont beaucoup passent aujourd'hui leur vacances à Marsa Ben M'Hidi (toujours appelé Port-Say par la population locale).

Admin
Admin

Messages : 232
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dbfm.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

La famille Cherigui

Message  hervé le Lun 8 Juin - 11:59

Je me souviens très bien de cette famille chez qui nous déposions notre linge à laver. A cette époque (58) j'étais en poste à Tizza et périodiquement j'apportais mon linge que je confiais à la très jolie Fatima avec laquelle j'avais entamé un petit flirt. De temps en temps j'allais la voir au bureau de poste où elle tenait épisodiquement le guichet. Ce petit flirt n'allais jamais bien loin, quelques baisers relativement sages et toujours loin du frère qui n'aurait surement pas apprécié. Je me souviens avec nostalgie de ses grands yeux d'un bleu presque violet. Sa soeur Khadidja était une très mignone gamine d'environ 14 ans.
Je suis content qu'elles se soient tirées sans dommage de cette période.

hervé

Messages : 3
Date d'inscription : 31/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le BMC de Port Say

Message  hervé le Lun 8 Juin - 12:08

Ce BMC s'est ouvert en 58 et j'ai eu le privilège d'être, avec mon groupe, le premier à en voir l'ouverture. En effet nous avons été chargé d' allé chercher ces "demoiselle" à Tlemcen et de les escorter jusqu'à leur "affectation".
Le plus gros des clients étaient des sénégalais en repos à Port Say, ce qui fatiguait passablement ces malheureuses qui avaient du mal à fournir.

hervé

Messages : 3
Date d'inscription : 31/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le BMC de Port SAY

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum